TON MARI EST EN OPEX A NOËL

 

Hypothèse improbable, ton mari est en OPEX pendant les fêtes :
 
Eh ouais, l’armée est synonyme de disponibilité !
 
Je crois qu’au moins une fois, chaque famille à dû fêter noël sans le militaire de la famille.
 
🎄Cette année, t’as commandé au père noël un mari qui rentre entier, sain et sauf.
 
Si en plus de ça, si le mari susmentionné (mot compte triple), peut te ramener une bricole, t’es pas contre.
 
🏝Plus le temps avance plus t’angoisses…
 
Rien à voir avec le fait que ton mec soit au Mali.
 
Mais tes enfants sont bientôt en vacances !
 
📲T’es quasiment sûre que ton milouf de mari a mis des caméras dans la baraque…
 
Sinon comment expliquer qu’à chaque fois qu’il t’appelle t’es soit :
 
Dans la douche
 
Sur le trône
 
Les mains pleines de sacs. (Et de doigts)
 
En train de flirter avec le voisin. Euh parler ! Je voulais dire parler.
 
Mais bon, en bonne épouse, à chaque fois tu réponds.
 
💍Comme chaque année, il oublie votre anniversaire de mariage qui tombe le 12 décembre.
 
Et l’excuse est toujours la même :
 
“Ah c’était pas le 18 ?!”
 
Tu lui signifies gentiment que non, le 18, c’est le numéro qu’il va devoir composer quand tu vas foutre le feu à sa p*tain de baraque, avec sa mère dedans.
 
C’est normalement à ce moment-là que son camp d’OPEX passe sous un tunnel.
 
👌🏻Comme tous les ans également :
 
Normalement il devrait être payé à temps
 
Normalement il devrait rentrer le bon jour
 
Normalement là ou il est, ça craint pas
 
Normalement, le père Noël existe.
 
😵T’es généralement à bout de nerf…
 
Entre tes chiards qui te pompent l’air avec des séries de questions super variées, du style :
 
“Il rentre quand papa ?”
 
“Mamannnnn, c’est quand noël ?”
 
“Papa il est parti ou ?”
 
“Tu crois que papa il est avec le père noël ?”
 
“Pourquoi mamie elle boit à la bouteille ?”
 
Et ta belle-mère qui t’explique comment réussir la dinde de noël.
 
T’es pas loin de brûler tous les treillis de ton mari, de faire fondre ta bague de mariage et d’appeler son chef de corps pour lui dire d’aller se faire en…”
 
Bref, un noël comme les autres.
 
Alors à tous ceux et toutes celles qui vont passer noël sans la seule personne cool de la famille…
 
Je lève mon verre à votre santé !
Le compte rendu