« PURE COMME DE L’EAU DE ROCHE »

SALUT LES MILOUFS !

Ok les gars, j’imagine que vous avez suivi mes deux derniers articles sur la flotte…

Si c’est pas le cas, qu’est ce que vous foutez là bord*** ?

Bon la dernière fois on à vu comment trouver de l’eau quand on est dans un endroit paumé, maintenant qu’on l’a on va voir comment la rendre “pure” comme de l’eau de roche !

A vos notes : je connais 4 techniques pour purifier l’eau trouvée dans la nature. 

La filtration, le traitement chimique, l’ébullition et la distillation. 

Spoiler alerte : À moins de vous balader avec votre matos à TIG, vous pouvez oublier le traitement chimique, ce sera pour votre culture perso.

1- La filtration

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez filtrer n’importe quelle eau : rivière, lac, torrent et même marre… Tentez la flaque si vous avez vraiment très soif.

La mauvaise ? Il vous faut un filtre à café.  

Vous avez remplacé les filtres par un chargeur de bastos supplémentaire ? Bon choix. 

Dans ce cas, système D. Trouvez tout ce qui peut faire office de filtre : papier, vêtement, chaussette…

Ensuite exercice niveau classe : vous passez l’eau de le filtre, plusieurs fois.

Par contre, ça n’élimine pas toutes les impuretés de l’eau. Pour tout éliminer il faudra la stériliser ou la faire bouillir.

2 – Purification chimique

Pour cette méthode vous aurez besoin de javel. Quoi, vous n’avez pas de javel dans votre paquetage ?!?

Si vous n’êtes pas équipé les gars, moi je ne peux rien pour vous…

Bon,  si vous n’avez pas de javel vous pouvez utiliser des comprimés d’iode.

Ensuite, facile,  il suffit de mélanger 2 gouttes de javel ou 2% d’iode par litre d’eau. Il faut ensuite laisser reposer au moins une heure, voire même toute la nuit de préférence. 

Bon après on se balade pas toujours (voir jamais) avec un matos pareil dans la fouille. Donc on va voir la méthode suivante. 

Les gars, vous connaissez la manœuvre, si vous voulez voir la suite, j’vous donne rendez-vous sur mon blog. 

3 – Distillation 

Il va s’agir ici de chopper l’eau contenue dans le sol. 

Comment ? 

Grâce à un alambic solaire !

Pure comme l'eau de roche

Quoi ? Vous n’avez pas de…

On va le faire à la mano ! 

  • Pelle US, creuser 40cm dans le sol
  • Mettez un récipient au fond du trou
  • Avec votre bâche ou sac poubelle, couvrez le trou 
  • On maintient les bords de la bâche au sol pour que l’air ne s’échappe pas
  • Percez le centre de la bâche. Un trou d’1cm max. Mettez une pierre à côté du trou pour avoir un arrondi que l’eau coule. 
  • Attendez ! 

Facile non ? Bon ça ne va pas vous faire des masses d’eau, mais l’avantage c’est qu’elle est directement consommable et puis vous pouvez faire plusieurs trous !

4 – Ébullition 

Bon, la méthode la plus facile, si vous pouvez faire du feu ! 

Donc vous avez pigé, il suffit de faire bouillir l’eau pour détruire les micro-organismes qui nous cassent les noix. 

Bon normalement il faut faire bouillir l’eau une minute, plus une minute supplémentaire par tranche de 300 m au-dessus du niveau de la mer….

C’est chiant, faites bouillir 10 min et voilà. L’efficacité max est atteinte à 10 min, donc aller au-delà ne sert à rien… Un peu comme un casque lourd contre un PGM. 

Ah oui, j’ai failli oublier ! Laissez refroidir avant de boire….

ROMPEZ !