PIÈGE EN HAUTE MER

SALUT LES MILOUFS !

 

Quand on ne s’entraîne pas sur la terre avec un bon vieux PO, quoi de mieux que de se prendre des vagues de l’océan dans la tronche ?

Dans une piscine y’a pas de surprise c’est monotone, au moins là on se fait chahuter, et ça on aime !

Bref, y’a un truc à la con dans l’océan, les baïnes. Vous connaissez ? C’est souvent confondu ou associé à une lame de fond.

En gros, une cuvette se creuse et le courant part en sens inverse. Donc vous vous nagez tranquillou et le courant vous emmène au large.

C’est pas compliqué à voir : vous êtes dans une zone ou y’a plus de rouleaux qui vous ramène sur la plage.

Le problème ?

Impossible de nager à contre-courant, même pour un nageur expérimenté. Vous allez faire caisse et vous vous noierez. 

La bonne nouvelle ?

Généralement les baïnes n’excèdent pas 30m de large. 

Donc vous continuez votre brasse, mais parallèlement à la plage, jusqu’à retrouver le courant qui vous emmènera directement sur celle-ci.

Une bonne façon de travailler son sang froid !

Ah ouais, si vous arrivez vraiment pas à vous dégager de ce foutu courant, mettez-vous sur le dos et laissez-vous emporter au large. 

À 100m de la plage, ça devrait se calmer et vous pourrez alors traverser les baïnes, toujours parallèlement à la plage. 

Ensuite, nagez jusqu’au rivage… Faites gaffe à y aller mollo niveau puissance, c’est un marathon pas un sprint. 

 

 

 

entrainement commando

ROMPEZ !