NE PAS DORMIR PENDANT 40 ANS

Ne plus dormir, c’est possible. Mais personne n’aura le cran d’essayer la méthode pour y parvenir.

On est en 1915, sur le front de l’est.

On retrouve Paul Kern, un soldat de 19 ans.

Paul est dans l’équipe hongroise et joue contre l’équipe des russes, juste en face.

De tranchée à tranchée, ils s’amusent de façon ludique à “La balle aux décédés”, une balle, un décès.

Le but du jeu est simple, aligner les membres de l’équipe adverse dans le temps imparti, tout en survivant.

Le coach de la Hongrie ordonne une sortie à Paul et aux autres, histoire de montrer aux ruskofs la fierté hongroise.

Paul s’élance donc avec ses potes, et charge les ruskofs à l’abri dans leur tranchée.

Plus il avance, plus il voit ses potes tomber. 😱

Jusqu’au moment où un tireur russe le prend pour cible, ajuste son tir et…

Fait mouche !

Pleine tête.

Paul ressent une énorme douleur dans la caboche et tombe par terre.

Éliminé.

Éliminé ?

Je ne sais pas si Paul était dopé ou si les Ruskofs tiraient à la fronde, mais quand le binôme de Paul vérifie son état…

Il découvre qu’il vit encore ! 🤘🏻

Paul est transporté d’urgence à l’hosto et les toubibs essaient de le soigner.

Les chirurgiens lui ouvrent la caboche et constatent que la bastos est encore logée dans le cerveau !

Probablement le seul militaire à en avoir un, c’est pas de bol quand même.

Les chances de survie sont aussi épaisse qu’un sandwich SNCF et Paul tombe dans le coma.

Mais vl’à que 3 semaines plus tard, il ouvre les mirettes !

Le dopage, ça a du bon.

Bien-sûr il a des crampes et des douleurs, mais il va bien !

A un petit détail près :

Impossible de dormir.

Les 4 premiers jours, ok.

Mais au bout de 3 mois sans fermer l’œil…

Il commence à se poser des questions.

Quel est le but de la vie ? Est-ce que j’ai une chance avec l’infirmière ? 🙃

Et surtout : Pourquoi, bordel, je n’arrive pas à dormir ?!

Mais, même s’ il n’arrive pas a dormir, il n’a aucun symptôme de l’insomniaque de base.

Il n’est pas fatigué

Ne manque pas d’énergie…

Il mange même 3 fois pendant la nuit !

Il ne peut juste pas dormir, impossible.

Pourtant, il essaie tout…

Médecine, neurologie, somnifère…

Mais non, c’est comme un antimilitariste, ça sert à rien.

Pourtant, il est approché par tous les scientifiques de la planète.

Eh ouais, imaginez que la bastos lui ait retiré une partie de son cerveau, sans endommager le reste…

Ça veut donc dire qu’on peut faire ça à tous les autres hommes.

Enfin ceux qui ont un cerveau quoi. 😬

Quand on sait qu’on passe ⅓ de notre vie à pioncer

Ça serait pas mal de plus avoir besoin de le faire, sans conséquence, nan ?!

Sauf que non.

Personne ne trouve ce qu’il a et comment c’est possible.

Ce bonhomme était et restera un mystère pour la science !

Pour accomplir ses rêves, l’entrepreneur lambda aimerait pouvoir supprimer le sommeil.

Mais bon,

Comment t’accomplis tes rêves, si tu dors pas pour en faire ? 🤘🏻

Le compte rendu