Le goût et

le toucher

Fermez les yeux et laissez vous porter par ces souvenirs :

Enfin lisez quand même avant de fermer les yeux… hein 😬

Le toucher & le goût chez le mili…

𝐒𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐭𝐞𝐫𝐫𝐚𝐢𝐧 :

🧉 Le goût dégueulasse de cette foutue gourde en fer ! Le combo avec les pastilles pour purifier l’eau…

👄 Quand tu te brûles les lèvres le matin avec ton quart bien chaud

🐼 La sensation quand t’as la gueule pleine de camouflage… Et surtout quand t’essaies de te gratter ! 

☔️ Quand t’es vaguement à l’abri alors qu’il flotte comme vache qui pisse et que ton casque lourd te goutte le long de l’échine… 

😬 La conséquence : le frisson qui réveille tes courbatures ! 

💨 Pour les paras : le souffle chaud avant de rentrer dans le transall

🪢 La sangle de ton arme qui à la fin de la marche fait office de garrot pour ton corps entier 

👀 Et du coup comme t’es concentré sur ta douleur tu fais pas gaffe, et tu te prends une grosse branche d’arbre qui commence dans la ganache et finit dans le rétine… C’est cadeau. 

🤯 Tiens pour l’arme encore : quand t’enjambes un obstacle au milieu de la route, genre un tronc. Que ton arme glisse le long de ton épaule et vient percuter ta tempe… Surtout avec une grande arme, style FRF2, toujours un plaisir.

🤣 On peut faire la même avec la pelle US qui te tape sur le fion quand tu marches

🥾 La sensation divine quand t’as des ampoules énormes aux pieds et que tes rangeots sont pleines de flotte.

Pour rappel, la rangers c’est très étanche : quand l’eau rentre, elle ressort jamais.  

😤Le plaisir du bipied du FAMAS qui s’enfonce dans le dos 

🥧 La gâteau tout sec que tu retrouves à la fin du stage co, écrasé, ratatiné… Mais tellement bon, t’en pleurerais presque !

👆🏻La queue de détente sur le bout de ton doigt… Et la CBF quand tu la mets sur la jonction de la phalange ! 

🚪 Quand tu claques 28 fois la porte de la P4 qui refuse de se fermer

🥶 Quand tu sens plus tes doigts par -15 et que tu peux pas les mettre dans tes poches… Bah ouais ! Imagines un peu si tes cou*lles explosent ?!

𝐀 𝐥𝐚 𝐜𝐚𝐬𝐞𝐫𝐧𝐞 : 

👖Quand pour la millième fois tu remets ton futal entre les deux boucles de rangers…

🙌🏻 Quand tu te coinces les paluches dans ton propre ceinturon ! 

🤕 Quand ton insigne régimentaire laisse une marque permanente dans ton front

🦟 Quand t’es beau au garde à vous en prise d’armes… Et qu’un put*** d’insecte vient se loger sur ton gros pif

💥 Quand tu coinces ton gros doigts dans le canon d’une arme en plein nettoyage armement

🏃🏻 Quand tu cours avec le pire taré de la caserne à une allure démesurée et que t’as légèrement mal aux jambes

🩸 Quand tu t’empales le doigt avec insigne quelconque 

😎 Quand tu touches ton nouveau graton avec plein de barres

🍻 La bière bien fraîche de la popote !

🍺 La bière pas fraîche de la popote parce que t’arrives en dernier 

Et le goût de la nostalgie en bouche… Quand t’as fini de lire ce post ! 

Le compte rendu