équité homme femme

Si on causait du truc le plus inégal qui existe ? Le put*** de barème feminin.
 
 
 
 
La mode d’aujourd’hui, c’est de scander l’égalité/équité à tout va.
 
Sauf que parfois, bah c’est de la m*rde en barre.
 
Les femmes ont des avantages non négligeable quand il s’agit de test d’aptitude physique.
 
Elles bénéficient d’un test “allégé” pour pallier le fait qu’elles soient moins physiques qu’un homme.
Dans la théorie, ça semble juste, dans la pratique, y’a rien de plus c*n.
 
 
Au lycée je faisais 28 tours de piste et j’avais 19,5/20.
 
Marie-Joséphine faisait 2 tours et finissait en PLS…
 
Mais récoltait la note maximale.
 
Barème féminin.
 
Rien de dramatique.
 
 
Puis je suis rentré dans l’armée.
 
Qui dit armée, dit tests physiques.
 
Tractions, pompes, course…
 
 
Pour les paras, faut savoir aligner 10 tractions d’affilés.
 
Facile.
 
Le barème féminin par contre, dit qu’il faut juste maintenir sa ganache au-dessus de la barre pendant 1 minute.
 
Ma grand-mère y arrive.
 
 
Ça pose 2 problèmes majeurs.
 
 
Le premier, les filles qui réussissent cet “exploit” passent devant les mec qui ne feront que 9 tractions…
 
Bon après quand tu échoues à faire 10 tractions, t’as ce que tu mérites.
 
 
Mais le méga problème se situe en zone de combat.
 
 
Imagine deux minutes, tu te fais mitrailler par les méchants d’en face…
 
Ton pote se prend une bastos dans la guibole et se retrouve dans l’impossibilité de marcher.
 
Tu vas devoir le porter, sur 2 bornes pour te sortir de ce bourbier.
 
 
Imaginons que ce pote fasse un poids moyen, 80kg.
 
Tu rajoutes l’armes et son paquetage (que bien sûr tu laisses pas sur place).
 
Nous les tireur d’élite, on était bien souvent en triple dotation :
 
Pistolet
Fusil d’assaut
Fusil de précision.
En clair, t’avoisines largement les 100kg.
 
 
Perso, 100kg, je peux le mettre sur mon dos et même courir pendant 2 bornes.
 
 
Mais quid de la nana qui fait 50kg et qui a déjà du mal à porter son propre équipement ?
 
 
Alors que le gras du bide qui n’avait fait que 9 tractions…
 
Il aurait réussi sans problème.
 
 
Le barème féminin, c’est le truc qui décide si tu vis ou si tu meurs sur le champ de bataille.
 
Cocasse.
 
 
Donc le barème féminin, l’équité et toutes ces conneries, c’est bien marrant 2 secondes.
 
Mais pas pour les métiers de soldat ou même de pompier.
 
 
Tu vas laisser une famille brûler vive à l’intérieur d’un appart parce que t’as pas la carrure pour défoncer une porte ?
 
 
Et récemment j’ai même lu un truc encore pire.
 
Ceux qui sont atteints du VIH ont le droit maintenant d’entrer dans l’armée.
 
Wokisme oblige.
 
 
Quand ton pote se prend une bastos dans le thorax,
 
Tu mets tes mimines pour empêcher le sang de jaillir ?
 
 
Ou alors t’hésites ?
 
La seconde d’hésitation qui coûtera la vie de toute ton unité.
 
 
Alors imagine qu’un type qui a le sidas se prend une bastos dans la guibole et que son binôme soit une nana…
 
 
Non seulement, elle va hésiter à le soigner, mais même si elle le fait, elle n’arrivera jamais à l’exfiltrer…
 
Deux morts.
 
Sans parler des répercussions.
 
 
Bref, vive l’équité.
 
 
#


Le compte rendu