Après-midi militaire

Partir en mission… Le rêve du mili. Mais pour ça, faut être prêt ! Et c’est tout un art :  

Après midi “Stand de tir” : 

𝟏𝟑𝐡 : 𝐏𝐞𝐫𝐜𝐞𝐩𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐚𝐫𝐦𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 

T’es devant l’armurerie à 13h pour la perception à 14h… On sait jamais. 

Le Caporal-Chef Boulon est là, et comme il n’a jamais de thunes il taxe des clopes 🚬 à tous les mecs. 

Y’a aussi un pax qui est parti depuis 1h “chercher les clés du champ de tir” 

𝟏𝟒𝐡𝟏𝟓 : 𝐄𝐦𝐛𝐚𝐫𝐪𝐮𝐞𝐳 

Le GBC se pointe et… 

Put*** c’est le CCH qui conduit. 

Dans un GBC y’a 20 places.  

Vous êtes 40. 🤷🏻‍♂️

Le sergent Bratass monte avec toi parce que “y’a pas assez de place à l’avant”. 

C’est un monstre.

Il a des muscles qui n’existent pas.

C’est pas un treillis qu’il a, mais une tente.

Il monte dans le camion et les amortisseurs meurent instantanément. 

Le CCH démarre…

Égal à lui-même , il conduit comme un dégénéré. 🤪

Les mecs entassés dans le camion touchent successivement le toit et le plancher.

Sauf le sergent. 

Lui il bouge pas, c’est le camion qui bouge sous lui. 

A un moment tu voles parce que l’autre neuneu a pris un dos d’âne à 70km/h (oui, il était à fond)

Tu t’accroches à ce que tu peux

Tu t’aperçois que c’est le bras du sergent…

Tu le regardes 👀

Il te regarde 👀

Tu regarde son bras

Lui aussi

Tu le regardes 👀

Il te regarde 👀

Il contracte le biceps, ça te casse deux doigts. 

𝟏𝟓𝐡 : 𝐃𝐞́𝐛𝐚𝐫𝐪𝐮𝐞𝐳, 𝐟𝐨𝐮𝐢𝐥𝐥𝐞𝐳 𝐥𝐞 𝐛𝐨𝐢𝐬 

Sur le pas de tir, vous vous mettez en ligne face aux cibles. 

A ta droite Deumingoche met son casque lourd. 

Sur un casque y’a des lanières à l’arrière.

Lui, les lanières lui passent sur les yeux. 

Ça lui pose aucun problème. 

A gauche, le 1ère classe Azimuté graille son chargeur à l’envers. 

La dessus, le chef de la cellule tir se pointe. 

“Ok les gars, aujourd’hui on va démonter des cibles”.

Le SGT Bratass s’exécute, met un coup de tête sur la cible en métal et la plie en deux. 

Il saigne du front et sourit. 

Le CCH est hilare. 

Le Chef ne dit rien.

Le muscle prime sur le grade. 💪🏻

Ensuite le tir : 

Deumingoche fait feu… Sauf qu’il est en rafale et pas en coup par coup. 

Il gère pas le recul.  

Arrivé à la moitié du chargeur il tir dans le ciel. 

C’est pas pour ça qu’il arrête de tirer. 🤷🏻‍♂️

Tu m’diras avec le casque à l’envers il voit que dalle. 

A gauche, Azimuté fait feu aussi…

Il a mal remonté son extracteur.  

Il se prend l’appui-joue dans la gueule et les douilles chaudes.

Il continue quand même de tirer.

On sait jamais des fois que ça se répare tout seul

Un peu plus loin le SGT a posé un ANF1 sur la tête du CCH et défouraille à tout va. 😱

𝘼 𝙩𝙤𝙣 𝙩𝙤𝙪𝙧 : 

Tu te concentres.

Tu vises.

Tu tires. 

Tu ne fais qu’un avec ton arme.

Tu fais mouche à chaque fois, c’est la perfection. 🎯

Puis, t’entends la voix du chef : 

“Ok c’est pas mal, mais la prochaine fois, tire sur ta cible, couilles de loup.”

Le compte rendu